top of page

Courir à Toronto : la ville-reine

Toronto la cosmopolite constitue le coeur du Golden Horseshoe, l'immense mégalopole qui s'étend en forme de croissant autour du lac Ontario. Courir à Toronto, c'est avant tout visiter une ville récente, à l'architecture hétéroclite, qui possède un nombre phénoménal de gratte-ciels.



En marchant ou en courant dans les rues de Toronto, vous entrapercevrez peut-être les magnifiques lettres illuminées qui forment le nom de la ville
Hôtel de Ville de Toronto

"J'aime la Colombie-Britannique parce que c'est très beau, mais je pense que Toronto est le meilleur des endroits parce que tous les coins du monde s'y retrouvent," déclare Rupi Kaur, une poétesse, écrivaine et féministe canadienne, connue sous le surnom d'"Instapoet".


Ville la plus peuplée du Canada, capitale de la province de l'Ontario, l'histoire coloniale de Toronto débute pourtant sous forme d'une simple fortification du nom de Fort Rouillé, bâtie en 1750 par les Français. Auparavant, les Iroquois habitaient la région, et l'on peut y retracer l'existence des peuples autochtones sur près de 10 000 ans.


Durant la Révolution américaine, Toronto accueillit des cohortes de colons britanniques loyalistes. Cette situation mena à l'Acte constitutionnel de 1791, qui divisa la Province de Québec en deux parties, établissant la colonie du Haut-Canada. En 1793, le site de Toronto est acheté par l'empire Britannique - de façon controversée - au peuple Mississauga.


Skyline de Toronto au soleil couchant
Skyline de Toronto

La ville fut alors fondée sous le nom d'York, qu'on retrouve dans le nom dans certains de ses quartiers actuels, et devint rapidement la capitale de la province. Elle ne deviendra Toronto qu'en 1834, année de l'abolition de l'esclavage dans le Haut-Canada. Son nom provient d'une des rivière qui traverse la ville, aujourd'hui appelée Humber. Très descriptif de ses îles créées par la confluence de l'Humber et du Don, son nom signifie « L'endroit où les racines des arbres trempent dans l'eau » dans un dialecte mohawk.



De Yorkville aux rives du Don


A la fois centre financier, artistique, bancaire et commercial, Toronto est considérée comme "l'une des villes les plus multiculturelles et cosmopolites au monde". En effet, elle a joué un rôle historique de destination d'immigration, ce qui se reflète dans ses habitants : en effet, il semblerait que ceux-ci appartiennent à "plus de 200 origines ethniques distinctes", et "plus de 160 langues" y seraient parlées !


Musée royal de l'Ontario
Musée royal de l'Ontario

De cette richesse culturelle découle l'existence de nombreuses institutions, aussi bien musées, galeries d'art que festivals. Lors de votre balade dans Toronto, vous pourrez ainsi découvrir le Musée royal de l'Ontario, dans le quartier de Yorkville, qui attire immédiatement l'oeil du fait de son mélange architectural déconstructiviste surprenant. De là, vous serez aux abords de Queen's Park, qui abrite le siège de l'Assemblée législative de l'Ontario !



Une visite de Toronto : marcher vers la Casa Loma
Casa Loma

En gravissant la colline de Davenport, vous découvrirez l'impressionnante Casa Loma, construite au début du XXème siècle, qui réunit des styles variés : normand, néogothique, Scottish baronial...


Tout proche, Rosedale et ses trails, sur les berges du Don, vous tendent les bras. Vous pourrez même vous arrêter à Todmorden Mills Heritage Site, composé de bâtiments du XIXème siècle intégralement restaurés, dont une ancienne brasserie. Ensuite, le long de la rivière, en remontant jusqu'à l'immense et moderne centre des Sciences de l'Ontario, vous évoluerez dans une zone agréablement boisée. Une promenade fraîche parfaite pour les jours d'été !



Old Toronto


Pour vous rendre au coeur historique de la ville, c'est facile : lors de votre visite de Toronto, suivez des yeux la position de la tour CN. Symbole de la cité, celle-ci, haute de 553 mètres, domine le port sur le lac Ontario. C'est la plus haute tour de l'hémisphère ouest ! Utilisée comme tour de communications par différents médias, il est possible de visiter sa plate-forme... et de vivre le grand frisson en regardant le vide à travers son plancher en verre.


Si vous aimez courir de nuit, vous apprécierez tout particulièrement la coupole rétractable illuminée du Rogers Center, au pied de la tour. Une véritable merveille de technologie, qui fut le premier toit motorisé de ce type à être installée sur un stade !


Courir dans Toronto vous permettra de découvrir la Tour CN et le Rogers Centre
La tour CN et le Rogers Center








Au départ du port, de nombreuses options s'offriront à vous. L'une serait de partir en direction de Fort York, théâtre des affrontements liés aux invasions américaines durant la guerre de 1812. Vous pourriez ensuite remonter vers Chinatown, ou faire un détour pour contempler Osgoode Hall, construit vers 1830 dans les styles architecturaux palladien et néoclassique. Celui-ci a une fonction majeure, puisqu'il abrite la Cour d'appel de l'Ontario, la Cour divisionnaire de l'Ontario et du Barreau du Haut-Canada !



Ancien Hôtel de Ville de Toronto
Ancien Hôtel de Ville de Toronto

A proximité, vous trouverez l'ancien Hôtel de Ville et la basilique-cathédrale Saint Michel, deux bâtiments emblématiques. Il serait également intéressant de prendre le court ferry en direction des îles, afin d'apprécier les plages de Hanlan's Point et de Gibraltar, ainsi que les divers parcs qu'elles abritent.


Le tout, avec une vue imprenable sur la skyline de Toronto !




Courez, marchez ou roulez avec JOOKS, de la Tour CN aux rives du Don !



Retrouvez l’ensemble des parcours de la ville de Toronto et plus de 1300 autres sur l’application JOOKS.







20 vues0 commentaire

Comments


bottom of page