top of page

Courir à Prague : la cité aux cent tours

Sur les rives de la Vltava, au carrefour entre l'Autriche et la Hongrie, Prague est un centre politique et culturel important d'Europe centrale. En courant dans cette cité aux cent tours, on découvre à la fois les vestiges de l'époque médiévale et ceux de l'empire austro-hongrois. De l'horloge astronomique à son magnifique château, Prague témoigne d'une richesse architecturale exceptionnelle.





En marchant ou en courant dans les rues de Prague, vous apercevrez peut-être les ponts de Prague.
Du château, on peut contempler la ville.

« Prague, ce riche, ce gigantesque poème épique de l’architecture », selon les mots de Rainer Maria Rilke, est une ville où il fait bon se promener... et courir !


D'un côté, vous y admirerez des chefs-d'œuvre gothiques comme le pont Charles ou la cathédrale Saint-Guy de Prague. De l'autre, la ville déborde de palais et églises de style baroque, qui contrastent avec les nombreuses réalisations Art Nouveau, aussi bien cubistes, modernistes que contemporaines. Cette richesse a permis au cœur historique de la ville d'être inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.


Dégustez un Trdelnik sur le marché de rue lors de votre visite de Prague, en République tchèque
Trdelnik à Prague

Et, à la fin de votre run ou durant votre visite de Prague, alléchés par l'odeur de pâtisserie qui embaume ses ruelles, vous dégusterez peut-être un Trdelník, le traditionnel gâteau local. À base de pâte enroulée autour d'une brochette en bois, puis grillé à la braise et recouvert de sucre et de noisettes pilées, il possède une forme cylindrique caractéristique, ainsi qu'une odeur prononcée de cannelle.



Staré Město, la vieille ville au creux de la rivière


Le centre-ville historique de Prague s'étend sur les deux rives de la Vltava. La vieille ville, Staré Město, en opposition à la "Ville nouvelle", Nové Město, se situe en rive droite au creux d'une boucle de la rivière. Elle est aujourd'hui entourée par les boulevards construits sur le tracé des anciennes fortifications.

Connue pour son dédale de rues et de places et la diversité de ses styles architecturaux, les édifices baroques y côtoient une myriade d'églises d'origine très ancienne. Historiquement, il s'agissait du quartier bourgeois et commerçant où fut fondée l'Université historique de la ville en 1348.


Une visite incontournable à Prague : marcher jusqu'au pied de l'église de Notre-Dame du Týn, en passant devant l'église Saint-Nicolas.
Place de la Vieille-Ville, avec l'horloge astronomique à gauche.

Lors de votre run, vous ne manquerez pas sa célèbre horloge astronomique, qui se dresse sur le mur sud de l'hôtel de ville depuis le XVème siècle. On raconte que l'horloger Hanus, qui la construisit, eut les yeux crevés par la suite afin de ne jamais pouvoir reproduire son oeuvre maîtresse. Elle marque l'heure par un ballet d'automates représentant les douze Apôtres.



Lors de votre visite de Prague, découvrez la Synagogue vieille-nouvelle du quartier juif de Josefov
Staronová, la synagogue "Vieille Nouvelle"

Au cœur de la vieille ville, vous découvrirez également l'ancien quartier juif de Josefov, avec Staronová, la plus ancienne synagogue active d'Europe, ainsi que son célèbre cimetière aux tombes de guingois. En effet, avant la Seconde Guerre Mondiale, Prague accueillait l'une des plus importantes communautés juives d'Europe.




Nové Město, «ville nouvelle» depuis 1348


La légende veut que Charles IV, alors roi de Bohême et futur empereur des Romains, contemplait un jour Prague avec sa cour, se réjouissant de sa beauté. Soudain, un astrologue lui annonça que Mala Strana, le quartier aristocratique, serait incendié et que Staré Město serait victime d'inondations massives. Afin de garantir la survie de la ville dans une telle éventualité, le monarque décida de la construction de Nové Město, sur les terres de villages avoisinants.


Courir dans les rues de Prague vous emmènera sur l'immense place Venceslas, l'ancien marché aux chevaux de Prague.
La place Venceslas

Aujourd'hui, la «ville nouvelle» est devenue le témoignage d'un riche passé. Le quartier était à l'origine construit autour de trois marchés centraux : le marché au bétail, celui aux chevaux, et celui au foin. Issu d'une conception urbanistique médiévale réfléchie, Nové Město possédait, dès l'origine, les axes principaux que vous parcourrez lors de votre balade à pied ou à vélo dans Prague. Quant à eux, les marchés sont aujourd'hui devenus les places Charles, Venceslas et Senovazne.


Visitez la synagogue du Jubilé sur la place Senovazne !
Synagogue du Jubilé

L'immense place Charles est bordée par de nombreux bâtiments incontournables. En courant, vous admirerez donc l'église Saint-Ignace, la maison de Faust, le palais Charitas... La place Venceslas, jonction entre les deux parties de la ville, fut le théâtre de nombreux événements historiques.


Enfin, vers Senovážné, vous serez éblouis par la flamboyante façade de la synagogue jubilaire de style mauresque.




Malá Strana, ville des aristocrates et perle du baroque


Malá Strana, qui signifie « le petit côté » est également un quartier chargé d'histoire. Située entre la Vltava et les collines du Château et de Petřín, la zone tient son nom de la comparaison à la Vieille-Ville limitrophe, plus étendue, dont elle est séparée par le Pont Charles.


Au Moyen Âge, du fait de sa proximité avec le Château, alors siège du pouvoir impérial, elle était le lieu d'habitation de nombreux représentants de la noblesse du Saint-Empire romain germanique, ainsi que de communautés allemandes. Elle avait d'ailleurs été fondée à cet effet par le roi Ottokar II de Bohême en 1257, les habitants d'origine en étant expulsés.


À travers l'arc de la tour Malostransky du Pont Charles, vous obtenez un point de vue incomparable sur Malá Strana
Malá Strana

Aujourd'hui surnommée la « perle du baroque », elle offre aux visiteurs un réel spectacle urbain, avec une influence italienne notable. Entre palais Renaissance et constructions rococo, on y trouve également d'imposants exemples de l'architecture de la Contre-Réforme, particulièrement l'église Saint-Nicolas de Prague.


Lors de votre visite, n'oubliez pas de vous arrêter devant la maison "aux deux soleils", lieu de naissance de Jan Neruda. Cet écrivain réaliste, critique et poète tchèque fut l'un des membres les plus connus de l'École de Mai. Et si son nom vous rappelle un artiste plus récent, c'est normal ! Le patronyme Neruda, signifiant en tchèque « pas de la famille », est en effet devenu le nom de plume du poète et écrivain chilien Ricardo Eliécer Neftalí Reyes Basoalto... plus connu sous le surnom de Pablo Neruda.



Avec JOOKS, plongez dans l'histoire fabuleuse de Prague et débusquez les mystères qui se dissimulent à chaque coin de rue !



Découvrez les parcours de Prague et plus de 1300 autres sur l'application JOOKS !







51 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page