top of page

Courir à Paris : la ville lumière

Il y a 132 ans, Gustave Eiffel construisit au cœur de Paris ce qui allait devenir le symbole de la capitale française : une tour de fer de près de 324 mètres de hauteur, érigée à l'occasion du centenaire de la Révolution française. Aujourd'hui, la Tour Eiffel est devenue l'un des sites touristiques les plus visités au monde. Tour à tour objet de convoitise, de discorde et de fascination, elle fut faite à l'image de la ville dans laquelle elle fut bâtie.





En marchant ou en courant dans les rues de Tokyo, vous entrapercevrez peut-être le mont Fuji au détour d'un boulevard.
Tour Eiffel, vue du ciel

"À Paris, j’ai sous les yeux les cinq mille hectares du monde où il a été le plus pensé, le plus parlé, le plus écrit." déclarait Jean Gireaudoux en 1923 dans sa prière à la Tour Eiffel.



Et en effet, le Paris du début du 20ème est un Paris en effervescence ; un carrefour de l'Europe où aristocratie, intellectuels et artistes sans le sous se sont donnés rendez-vous. Ce fut le cas de Picasso et de Guillaume Apollinaire qui se lièrent d'amitié dans un bar anglais du quartier Saint-Lazare puis plus tard d'Ernest Hemingway, l'un des plus célèbres membres de la Lost generation, un groupe d'auteurs américains expatriés dans la capitale durant les années 20. Leur quartier général, la librairie Shakespeare and Compagny, est aujourd'hui devenue si célèbre qu'elle attire chaque année de nombreux touristes et d'écrivains en pèlerinage. Délocalisée dans les années cinquante, 37 rue de la Bûcherie, vous pourrez admirer la mythique boutique lors d'un run dans le 5ème arrondissement.


Le Paris du 19ème siècle c'est aussi l'époque des grandes inventions industrielles comme l'électricité et le train, et la période durant laquelle les travaux des grands boulevards Haussmaniens furent entrepris, transformant de manière radicale la morphologie de la ville. Cependant, l'histoire de Paris ne se limite pas aux siècles derniers et s'inscrit aussi bien dans la situation géographique de la cité que dans les grands évènements politiques du pays.



Il était une fois Paris


Bien avant le sacre de Napoléon, la prise de la Bastille ou la construction de Notre-Dame, Paris ne représentait qu'un ensemble d'îlots logés sur une boucle de la Seine, où s'installèrent une tribu gauloise, les Parisii, quelques siècles avant Jésus-Christ. Une fois conquise par les Romains, la ville se développa sur la rive gauche du fleuve, où l'on peut encore déceler des traces de leur passage. Mais ce n'est qu'au 6ème siècle qu'elle devint capitale, à l'arrivée du premier Roi de France, Clovis 1er. Depuis, elle est restée la demeure des rois et autres dirigeants du pays, qui tour à tour y laissèrent leur marque, en veillant toutefois à conserver une certaine homogénéité. Celle-ci se caractérisa notamment par des règles d'urbanisme édictées au cours des siècles mais fut aussi renforcée par l'absence de ravages perpétrés sur la ville. Car à la différence de grandes capitales comme Berlin, Londres ou Lisbonne, Paris ne fut jamais détruite.




Une visite incontournable à Paris : traverser l'un des 8 ponts permettant d'accéder à l'île de la Cité.
Vue de la Seine et de l'île de la Cité

L'île de la Cité et l'île Saint-Louis, toutes deux respectivement situés dans le 1er et le 4ème arrondissement de Paris, sont le berceau de la ville, l'antique Lutèce. En marchant ou en courant dans le cœur historique de la capitale, vous y croiserez ses monuments les plus emblématiques, comme le Palais de Justice, l'ancien palais royal érigé par les rois capétiens, ou encore la Sainte-Chapelle, un chef-d'oeuvre d'art gothique commandité par Saint-Louis. Entre autres institutions politiques, l'île de la Cité renferme également la fameuse Conciergerie, une prison utilisée sous la Révolution, mais aussi l'emblématique 36 Quai des Orfèvres, chef-lieu de la police judiciaire immortalisé par les aventures du célèbre Commissaire Maigret. En continuant sur l'île Saint-Louis vous découvrirez rues étroites et maisons anciennes, caractéristiques du Paris du 17ème et du 18ème siècles.



Ponts de la Seine



Sortez courir sur le pont Alexandre III reliant l'esplanade des Invalides et l'avenue Winston-Churchill, où se trouvent le Petit Palais et le Grand Palais.
Pont Alexandre III à l'aube

Paris ne serait pas Paris sans ses ponts et ses passerelles. Elle en compte pas moins de 37, repartis sur les 13 kilomètres des rives parisiennes de la Seine. En vous dirigeant vers le Louvre vous traverserez peut-être le ponts des Arts, devenu célèbre grâce aux cadenas que des centaines d'amoureux transis accrochèrent à ses grilles. Quant au pont Alexandre III, sans doute le plus imposant, il est éclairé la nuit par 32 lampadaires, figurant parmi les 56 000 qui donnèrent à Paris le surnom de ville lumière. Vous l'emprunterez en vous dirigeant vers les Invalides, situés sur la rive gauche. Le plus célèbre d'entre eux est certainement le pont Neuf : il est aussi le plus ancien, le premier à relier les deux rives, et vous permettra lors de votre run de rejoindre la pointe de l'île de la Cité.


Courir à Paris, c'est aussi profiter de l'ambiance unique des Quais de Seine et des nombreuses péniches qui la longent. Mais le charme de la ville est multiple et réside aussi bien dans son architecture, que sa gastronomie ou son patrimoine littéraire, qui participèrent chacun à leur manière à faire de Paris la ville de l'amour.




Paris, une ville de culture


Élue capitale européenne de la culture en 1989, Paris est avant tout une ville de musées. En marchant dans la capitale, vous tomberez à coup sûr, sur des dizaines d'entre eux, nichés dans des ruelles ou installés fièrement à la vue de tous. De nombreux monuments furent convertit par la suite en lieu d'exposition, à l'image du Musée d'Orsay et du Louvre, qui servaient à l'origine respectivement de gare et de château fort, quand d'autres occupèrent dès le départ cette fonction. C'est le cas du Petit Palais, construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900 ou encore du Centre Pompidou, un musée d'Art moderne bâti sous la cinquième République.


Lors de votre balade, passez devant le monumental Opéra National de Paris.
Place de l'Opéra, Théâtre Garnier


Si vous vous rendez dans le 9ème arrondissement, votre run vous mènera à l'un des édifices les plus remarquables de Paris : l'Opéra Garnier, dont la renommée est si grande qu'elle participa à construire la réputation de la scène artistique parisienne à travers le monde.



(Re)découvrez Paris avec Runnin'City, dont les nombreux parcours vous emmèneront de la colline de Montmartre à la Tour Montparnasse tout en vous cultivant !







Comments


bottom of page