top of page

Courir à Limoges : capitale du Limousin

Posée sur les premiers contreforts du Massif central, Limoges est une ville dynamique où il fait bon vivre. Si sa renommée vient principalement de la porcelaine, Limoges possède également un patrimoine varié et riche en surprises, né de plus de 2000 ans d’histoire. Ville d’art et d’histoire, capitale des arts du feu, ville créative de l’Unesco, Limoges regorge de trésors et ne laissera personne indifférent. Laissez-vous guider à travers les rues de la cité limousine grâce aux parcours sportifs et touristiques proposés par la ville !


Vue de Limoges et de la cathédrale Saint-Etienne

Deuxième ville la plus peuplée de Nouvelle-Aquitaine derrière Bordeaux, Limoges n’en est pas moi une cité nature. Campée sur les bords de la Vienne, la ville dispose de nombreux espaces verts et jardins et est entourée d’une zone rurale dépourvue d’élevages et de culture intensifs.


Mais Limoges est aussi une ville de gastronomie, riche d’une cuisine de terroir généreuse et variée, à commencer par la célèbre viande de boeuf limousine. Les spécialités limougeaudes sont mises à l’honneur chaque année lors d’une grande fête gastronomique : la Frairie des Petits Ventres. Un rendez-vous culinaire à l’image des habitants de la capitale limousine : gourmand et chaleureux.


Les coeurs historiques


Fondée par les Romains vers l’an 10 avant notre ère sous le nom d’Augustoritum, Limoges est basée sur deux coeurs historiques : la Ville Haute, ancien quartier des vicomtes et du château Saint-Martial, et la Cité, soumise à l’évêque et construite autour de la cathédrale Saint-Etienne. Le château et la Cité seront réunis à la suite de la Révolution française, en 1792, pour former officiellement une seule et unique commune.


Votre balade dans le centre-ville vous emmènera à la découverte de ces deux noyaux historiques et des monuments et lieux remarquables qui jalonnent leurs rues. Dans la Ville Haute, laissez-vous surprendre par la cour du Temple et ses magnifiques hôtels particuliers à pans de bois ainsi que ses splendides arcades en granit. Vous foulerez également les pavés en tessons de « gazettes », ces « boîtes » d’argile qui servaient à protéger les pièces de porcelaine durant la cuisson, dont est constitué la dallage de la cour du Temple et d’autres rues du centre de Limoges. Aux vestiges du Moyen Âge se mêlent des édifices classiques et modernes, telles que les Halles centrales, que vous pourrez apercevoir lors de votre promenade. Erigées à l’emplacement de l’ancien château du vicomte de Limoges à la fin du XIXème siècle, les Halles accueillent un grand marché et plusieurs restaurants. Ce majestueux bâtiment est inscrit au titre des monuments historiques depuis 1976.


Gare de Limoges-Bénédictins

Le quartier de la Cité n’est pas en reste puisqu’il abrite, entre autres, l’imposante cathédrale Saint-Etienne et les splendides Jardins de l’Évêché. La cathédrale, dont la construction s’étala sur près de six siècles, est l’un des monuments emblématiques de la ville de Limoges. Lors de votre balade, prenez le temps de faire une petite pause afin d’admirer la finesse du portail Saint-Jean ou les splendides sculptures qui ornent le jubé. Attenant à la cathédrale, les Jardins de l’Évêché vous permettront de profiter d’un petit instant de sérénité et d’une superbe vue sur la Vienne et le pont Saint-Etienne. Votre découverte de la cité limougeaude ne serait pas complète sans un passage par la fameuse gare de Limoges-Bénédictins, l’une des plus belles de France. Son style mêlant Art nouveau et Art déco, son campanile, son hall et sa coupole en font un incontournable de la ville.


Capitale des arts du feu


Impossible de parler de Limoges sans évoquer sa célèbre porcelaine. Née au XVIIIème siècle à la suite de la découverte de kaolin dans la région (une argile blanche nécessaire à la fabrication de cette céramique dure et translucide), la porcelaine de Limoges connaît son âge d’or au XIXème siècle et jouit aujourd’hui d’une renommée internationale. De nombreuses manufactures prestigieuses se sont implantées à Limoges à cette époque : Haviland, Bernardaud, Alluaud, Royal Limoges… Certaines sont d’ailleurs toujours en activité. Lors de votre promenade, vous pourrez vous émerveiller devant les chefs d’œuvre de porcelaine qui ornent les façades des maisons bourgeoises, les fontaines ou encore les Halles centrales. Si le sujet vous intéresse, n’hésitez pas à vous arrêter au musée Adrien Dubouché qui possède la plus riche collection au monde de porcelaine de Limoges.


Porcelaine de Limoges

Outre la porcelaine, Limoges est également réputée pour son émail et ses vitraux. Au Moyen Âge, les pèlerins sur la route de Saint-Jaques de Compostelle se pressent pour admirer l’abbaye de Saint-Martial et ses émaux. Si l’engouement pour l’émail s’essouffle lors de la Renaissance, il connaît un renouveau au cours du XIXème siècle, grâce au mouvement Art Déco. Etape incontournable de votre découverte de la ville, le Musée des Beaux-Arts dispose d’une exceptionnelle collection d’émaux datant du Moyen Âge à aujourd’hui. L’art du vitrail s’est lui aussi développé à l’époque médiévale, notamment avec les édifices religieux et l’apparition de l’art gothique, et trouve un nouveau souffle avec l’Art Nouveau et l’Art Déco au début du XXème siècle. Vous pourrez retrouver le travail des maîtres verriers dans les nombreuses églises de la ville ou encore au Pavillon du Verdurier et à la gare.


Au fil de la Vienne


Pont Saint-Etienne

Riche de son patrimoine historique et culturel, Limoges est également le lieu idéal pour les amoureux de nature. La ville s’est en effet vu décerner 4 fleurs au concours des Villes et villages fleuris de France pour son important patrimoine naturel. Pour un vrai bol d’air frais, partez avec le parcours Bords de Vienne qui vous conduira à travers les nombreux parcs et jardins qui longent le fleuve. Ne manquez pas notamment le joli Jardin Nadalon dont une partie se trouve sur l’île aux oiseaux, vestige de l’usine Nadalon et Pénicaut, fabrique de talons à chaussures.


La ville de Limoges étant traversée par la Vienne, les habitants sont depuis plusieurs siècles confrontés à la traversée de cette rivière. Plusieurs ponts ont ainsi été bâtis au fil des époques qui permettent de relier le centre-ville historique et les quartiers de la rive gauche. Parmi eux, le pont Saint-Etienne et le pont Saint-Martial, les deux seuls ponts médiévaux de la ville, entièrement pavés et totalement piétons. Les habitants du quartier des ponts, appelés les Ponticauds, organisent d’ailleurs depuis des décennies la fête des ponts à l’occasion de la Saint-Jean.


Retrouvez l’ensemble des parcours de la ville de Limoges sur l’application JOOKS.


Courez, marchez ou roulez avec JOOKS, du quartier de la Boucherie à la cathédrale Saint-Etienne !




38 vues0 commentaire

Comments


bottom of page