top of page

Courir à Lille : la capitale des Flandres


Cité marchande dès le Moyen-âge, manufacturière depuis le XVIème siècle, Lille a également été le théâtre de la révolution industrielle, qui marqua fortement son urbanisme. Aujourd'hui, elle est une ville à plusieurs visages, où se côtoient fortifications anciennes et bâtiments industriels. Au cours d'un run, on y découvrira également de magnifiques quartiers réhabilités, qui lui ont valu le titre de «capitale mondiale du design » en 2020.




En marchant ou en courant dans les rues de Lille, vous entrapercevrez peut-être la place du Général-de-Gaulle .
La place du Général-de-Gaulle

"Tandis qu'elle fut assiégée par le duc de Marlborough, on y joua la comédie tous les jours, et les comédiens y gagnaient cent mille francs ; avouez, sire, que voilà une nation née pour le plaisir et pour la guerre", disait Voltaire de Lille dans sa lettre au roi de Prusse.





En effet, Lille, au cœur de la Flandre romane, depuis sa création légendaire par les géants du Nord Lydéric et Phinaert, a vécu une histoire faite de conquêtes et d'appartenances nationales multiples. En découle une riche tradition de résistance armée, car c'est la ville de l'actuel territoire français ayant été la plus assiégée au cours de l'Histoire, et ses canonniers constituaient une confrérie très respectée.


Lille a donc a appartenu successivement au royaume de France, à l'État bourguignon, au Saint-Empire romain germanique et aux Pays-Bas espagnols. Elle fut ensuite définitivement rattachée à la France de Louis XIV à la suite de la guerre de succession d'Espagne, avec l'intégralité de la Flandre française.


Le tissu urbain de la ville actuelle a donc tout d'abord été marqué par les extensions successives de la place forte. Par la suite, les destructions survenues lors des principaux conflits qu’elle a connu au cours de son histoire, particulièrement les deux guerres mondiales, ont profondément modifié la ville. Enfin, les restructurations liées à l'industrialisation, puis à la réhabilitation post-industrielle, ont achevé de dessiner une cité intéressante à découvrir, aussi bien en courant qu'en marchant.


Lille la fortifiée


Votre run vous emmènera autour des vestiges de l’enceinte fortifiée de Lille. Celle-ci a connu de multiples extensions, augmentant la taille de la ville "intra-muros" de 10 à 1 000 hectares sur une période de 800 ans.


En conséquence, vous y admirerez aussi bien la Noble tour, datant de la guerre de 100 ans, que la citadelle ou le fort du Réduit. Ceux-ci furent construits par Vauban, qui souhaitait que Lille devienne "la place la plus achevée du royaume", après sa prise par Louis XIV. Par la même occasion, les ingénieurs du roi reconstruisirent la "porte de Paris", sur la base d'une des anciennes portes de la ville, qui datait du XIIIème siècle. Ce véritable arc de triomphe, que vous découvrirez sans nul doute lors de votre visite de Lille. se dresse non loin du beffroi.

Visiter Lille, c'est aussi découvrir ses monuments construits sous Louis XIV, comme cet arc de triomphe nommé "porte de Paris".
La porte de Paris

Le beffroi de Lille est quant à lui inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. C'est le plus haut beffroi civil d'Europe (104 mètres !). Bâti à l'occasion de la reconstruction de Hôtel de ville, détruit lors de la Première Guerre mondiale, il lui est accolé. On peut le visiter, et, de son belvédère, contempler Lille et ses environs, mais également, par beau temps, la vallée de la Lys et même les Monts des Flandres. Ce, tout en s'instruisant sur le développement urbain de Lille !


Ville d'industrie et de design


Régulièrement endommagée par les nombreux sièges qu'elle subit au cours de son histoire, Lille fut toujours reconstruite. Depuis la Révolution, les conflits successifs ravagèrent la ville, tout particulièrement à la suite de l'occupation et des bombardements durant la Première Guerre mondiale. Dans le même temps, la révolution industrielle oriente Lille autour des industries textiles et mécaniques. Cependant, leur déclin, à partir des années 1960, laissa des quartiers sinistrés, qui ne furent rénovés qu'à partir de la fin des années 1980.



Le design à Lille s'admire aussi bien dans l'architecture des bâtiments rénovés que dans le mobilier urbain et les sculptures soigneusement sélectionnées.
Design urbain à Lille

En marchant ou en courant dans Wazemmes, un quartier rattaché à Lille durant le XXème siècle, vous pourrez observer les anciens bâtiments industriels. Le plus célèbre d'entre eux est l'actuelle Maison folie, basée sur le site d'une filature de lin. Un peu plus loin, vous arriverez peut-être dans Euralille, le troisième quartier d'affaires français, qui abrite entre ses tours le parc Henri Matisse.


En 2020, la Métropole Européenne de Lille fut nommée « capitale mondiale du design ». Une distinction qui s'accompagne d'un certain nombre de "Proof of concept" (POC), dont certains trouveront peut-être écho dans l'urbanisme de la ville. Comme la rénovation de la place Maurice Schumann, dans le quartier du Vieux Lille. En attendant, la métropole ne manque pas de projets. Vous découvrirez ainsi le site industriel rénové Fives-Cail-Babcock, où étaient fabriqués jusqu’en 2001 locomotives et tunneliers. Ou encore le projet de rénovation de l'ancienne gare de marchandises Saint-Sauveur...



lE vIEUX lILLE ET ses monuments



Au coeur de la ville, le Vieux-Lille restauré possède une architecture spécifique, remontant au XVIIème siècle, et arbore de magnifiques façades colorées. Son mélange de briques et de pierres est caractéristique du quartier. Dans ce quartier se situent plusieurs édifices majeurs.


Visiter le quartier du vieux Lille en courant, c'est aussi l'occasion de se cultiver !
Le Vieux-Lille

L'un d'entre eux est le palais Rihour, bâti au XVème siècle par Philippe Le Bon, duc de Bourgogne. Il s'agit d'un des rares bâtiments lillois de style gothique flamboyant. Non loin, l'ancienne bourse du XVIIème siècle, est réputée être le plus beau monument de la ville. Elle accueille des bouquinistes et des démonstrations de tango l'été. En l'observant de plus près, vous découvrirez, au-dessus des fenêtres du deuxième étage, des cartouches aux couleurs vives. Ceux-ci affichent les sigles d'entreprises actuelles, mécènes des travaux ayant permis la restauration du bâtiment.


Vous l'aurez compris, Lille, qui appartient au réseau national des Villes et Pays d’art et d’histoire depuis 2004, recèle de nombreux trésors architecturaux et culturels.


Découvrez-les avec nous lors de votre run culturel !








56 vues0 commentaire

Comments


bottom of page