top of page

Courir à Angoulême : capitale mondiale de la bande dessinée

Perchée sur un éperon rocheux surplombant un méandre de la Charente, Angoulême est une ville qui a su conjuguer passé et présent et qui est résolument tournée vers l’avenir. Si sa renommée vient principalement de la bande dessinée et de son célèbre festival, Angoulême n’en reste pas moins une cité riche en histoire qui a beaucoup à offrir. Les témoignages du passé côtoient les aménagements récents et forment une ville pleine de charme qui attire de nombreux visiteurs chaque année. Venez découvrir la cité des Valois grâce aux parcours audio-guidés proposés par la ville !


Vue de la ville

Ancienne capitale de l’Angoumois, Angoulême était un carrefour important de voies de communication et a longtemps été une place forte convoitée. Si elle a subi de nombreux sièges et connu un passé tumultueux, elle devient un centre intellectuel et artistique au XVIème siècle, grâce à la famille des Valois.


Le XIXème siècle sera synonyme de prospérité, notamment grâce au développement des industries (papeteries, fonderies…), qui font aujourd’hui de la cité angoumoisine l’une des communes les plus industrialisées de la région.


Vieil Angoulême


Du fait de son emplacement stratégique, l’éperon d’Angoulême fut habité dès l’âge de pierre et plusieurs enceintes fortifiées furent construites dès l’époque gallo-romaine afin de renforcer sa position défensive naturelle. Plusieurs fois détruits, reconstruits et renforcés, les remparts furent arasés et les portes démolies au XIXème siècle afin de permettre l’expansion de la ville. Il ne reste aujourd’hui plus que quelques vestiges datant des IVème, XIIIème et XVIème siècles, encore visibles à travers la ville. Certains de ces remparts ont été aménagés en promenade et offrent une très jolie vue sur la Charente.


Cathédrale Saint-Pierre

Contrairement à un grand nombre de villes en France, Angoulême possède une cathédrale romane et non gothique. Bâtie au XIIème siècle, la cathédrale Saint-Pierre doit sa sauvegarde à l’architecte Paul Abadie fils qui entreprit une vaste campagne de restauration au XIXème siècle. Véritable bijou d’architecture, classé aux monuments historiques depuis 1840, la cathédrale impressionne par sa façade occidentale, ornée de de riches sculptures et bas-reliefs. Les plus curieux n’hésiteront pas à pousser les portes de l’édifice pour découvrir un intérieur tout en amplitude et lumière.


Sur votre route, vous croiserez également l’hôtel de ville, autrefois résidence des comtes d’Angoulême. Mêlant les styles médiéval, Classique et Renaissance, l’édifice ne conserve de l’ancien château comtal que le donjon des Lusignan et la tour des Valois. C’est dans cette dernière que serait née Marguerite d’Angoulême, soeur de François Ier. L’édifice fut transformé en hotel de ville au XIXème siècle et est classé aux monuments historiques depuis 2013.


Capitale du 9ème art


Au coeur d’une région de tradition papetière depuis le XVIIIème siècle, Angoulême était appelée à devenir la capitale de la bande dessinée. L’histoire d’amour entre la cité angoumoisine et le 9ème art débute dans les années 1970 avec la création du premier festival de la bande dessinée. Depuis, chaque année, professionnels et passionnés se retrouvent pendant quatre jours afin de célébrer leur amour de cet art pluriel et populaire.


Si le festival n’a lieu qu’une fois par an, le 9ème art, lui, se retrouve aux quatre coins des rues d’Angoulême. Votre balade vous emmènera notamment à la découverte de la vingtaine de fresques mettant à l’honneur la bande dessinée qui ornent les murs de la ville : Lucky Luke, Titeuf, Blake et Mortimer… découvrez tous vos héros préférés au détour des ruelles du centre ville mais aussi des quartiers un peu plus excentrés. Ne manquez pas, entre autres, le magnifique trompe-l’oeil intitulé « La fille des remparts » qui intègre des éléments de l’environnement comme la rambarde de pierre ou le les fenêtres de la maison.


Le Musée de la Bande Dessinée

Le parcours est également jalonné de plusieurs statues en hommage à la BD, dont celle de Lucien, le héros de Margerin, ou encore celle de Corto Maltese qui accueille les visiteurs du Musée de la bande dessinée. Installé dans les bâtiments des Chais Magelis, celui-ci abrite une collection unique en Europe de dessins, planches originales et objets dérivés. Le musée fait partie de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image qui comprend également une bibliothèque, un cinéma d’art et d’essai, des galeries d’expositions, etc.


Au fil de l’eau


La Charente

Au delà de son patrimoine historique et culturel, Angoulême possède un patrimoine naturel d’exception. Traversée par la Charente, la ville offre un cadre bucolique à de nombreuses activités nautiques, ludiques ou sportives, mais également à de jolies promenades, à pied ou à vélo. Le parcours Au bord de l’eau vous permettra de découvrir les paysages champêtres des bords du fleuve, en empruntant notamment l’ancien chemin de halage qui a été aménagé en coulée verte.


Votre balade vous emmènera également à la découverte de l’île Marquet, joyau naturel de la ville, riche d’une longue histoire. Abritant tour à tour des jardins ouvriers, une scierie à bois ou encore un moulin à plâtre, cette réserve naturelle de près de 8 hectares accueille une faune et une flore d’une grande richesse.



Retrouvez l’ensemble des parcours de la ville d’Angoulême sur l’application JOOKS.


Courez, marchez ou roulez avec JOOKS, du Musée de la bande dessinée à la cathédrale Saint-Pierre !




Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page